Dahub

Une startup made in Grenoble

Dahub en quelques mots

Spécialiste de la gestion intelligente des données touristiques, Dahub accompagne et conseille les professionnels du tourisme dans leur stratégie numérique. Nous développons des technologies basées sur les dernières avancées algorithmiques en matière de Big Data, qui permettent de centraliser en temps réel toutes les données accessibles d’un territoire, de manière quasi automatique. Nous sommes actuellement implantés au Tarmac à Meylan (Grenoble), pépinière d’entreprises d’Inovallée.

L'équipe

Dahub c'est avant tout une équipe jeune, prête et motivée pour relever les défis numériques du tourisme !.

Damien Catala

CEO
Expert en systèmes d'information

Arnaud Becquet

CTO
Expert technique

Benjamin Briot

Ingénieur R&D / Data scientist

Isabelle Vuillermoz

Business developer

Le rôle de la data dans le tourisme de demain

La constitution d'un territoire numérique de qualité se bâtit sur une donnée fiable et représentative des acteurs touristiques présents sur le terrain. Une information précise de l'offre touristique est la clé car elle permet d'offrir des réponses personnalisées aux attentes des touristes. L'exploitation des datas générées par chaque entreprise touristique, touriste ou habitant doit vous permettre d'aiguiller et d'améliorer vos actions au quotidien.

C'est ici le cœur de notre métier.

Notre vision

L'avènement du numérique a indéniablement remanié la communication du paysage touristique. Celui-ci a vu l’émergence de très gros acteurs privés (GAFA) devenus presque incontournables. Ceux-ci interviennent déjà dans de multiples domaines et commencent à s'intéresser au secteur du tourisme. Aujourd'hui tous fournissent de l'information sur les destinations et une majorité d'internautes consomment leurs services.

Néanmoins, il est intéressant de se questionner sur :

Qui accompagne les prestataires dans la transition numérique sur le terrain ?
Qui fait le travail d’alimentation des sites vitrines des destinations ?
Qui a une connaissance de proximité et favorise l'animation sur place ?
Enfin, qui assure l'accueil et se fait relais entre le visiteur et la collectivité ?

Les réponses à ces questions nous donne la certitude que les diverses institutions touristiques tiennent un rôle important en accomplissant ce travail de fond. Trouver un modèle permettant la cohabitation des acteurs privées et publics tout permettant à chacun d'exister est un premier enjeu. Un deuxième est la souveraineté des données des territoires, dont le rôle est désormais central et ne peut être détenue que par des acteurs privés.